Système de mise sous gaz de protection

Réducteur de pression avec manomètre et debitmètre

Gaz protecteurs

Les gaz protecteurs servent à refouler l'oxygène des caissons de mise sous gaz de protection décrit précédemment. Il faut veiller à ce que les gaz protecteurs utilisés se comportent de manière neutre vis-à-vis de la pièce soumise au traitement thermique. Les gaz protecteurs doivent être inertes, ils ne doivent donc provoquer aucune réaction chimique avec la pièce. L'azote est utilisé la plupart du temps comme gaz protecteur. L'expérience a montré que l'azote ne permet pas toujours d'obtenir des résultats suffisants. Il faut également choisir une durée de purge adéquate. De meilleurs résultats sont obtenus avec de l'azote auquel est ajouté une faible quantité d'hydrogène. L'hydrogène agit comme composant réducteur et réagit à l'oxygène. Ce mélange de gaz peut être acheté dans le commerce sous le nom de gaz de synthèse. Il s'est avéré qu'une addition de 5 % d'hydrogène permet d'obtenir de bons résultats. Ce mélange est non critique selon la fiche technique de sécurité CE, les prescriptions nationales doivent cependant être respectées. Il est possible de se procurer ce mélange de gaz prêt à l'emploi. Aucune mesure de prévention contre les explosions n'est nécessaire. Quand la pièce présente une affinité vis-à-vis de l'hydrogène, l'argon peut permettre d'obtenir de bons résultats en tant que gaz protecteur. L'azote et l'argon sont des gaz qui sont plus lourds que l'air. Il est ainsi relativement facile de purger les caissons de gaz protecteurs. Le gaz de synthèse comprenant de l'hydrogène est plus léger mais a l'avantage de réduire les oxydes à haute température. A froid, le mélange a aussi la capacité de purger le caisson. Toujours assurer une bonne aération du local quand on manipule des gaz protecteurs. Respecter en outre les prescriptions nationales de sécurité.

Robinetterie pour bouteilles (mise sous gaz de protection manuel)

  • Manodétendeur avec débitmètre et manomètre pour indiquer la pression dans la bouteille. Le débitmètre équipé d‘un flotteur autorise une bonne lecture de la quantité prélevée
  • Raccordement: vissé pour bouteille
  • Sortie: raccord de tuyau 3/8“
  • Pression d'entrée 200 bar, pression de sortie 4 bar
  • Avec 4 m de tuyau de raccordement 3/8“
Pour N 7 - N 17/HR
 Pour N 21 - N 641/13, N 30/45HA + N 500/85HA
Réf.*Type de gazDébit Réf.*Type de gazDébit
  l/min   l/min
631000306Ar0 - 16 631000309Ar0 - 32
631000307N20 - 16 631000310N20 - 32
631000308Gaz de synthèse 95/50 - 16 631000311Gaz de synthèse 95/50 - 32
*Réf. pour l‘Espagne, la France et le Portugal sur demande
Technique des Processus Thermiques I
(URL: http://www.nabertherm.fr/produkte/thermprozesstechnik/thermprozesstechnik_franzoesisch.pdf)